Une sélection d'oeuvres romanes et médiévales, sculptures et reliefs du 11ème siecle au 13ème siécle. Statuaire romane et éléments d'architecture tels que chapiteaux et modillons ou frises.

Tête d'apôtre ou de prophète époque romane. France.

Très belle tête d'apôtre ou de prophète. Personnage barbu avec de longs cheveux en mèches tombant dans le cou. Les yeux en amandes, écarquillés, présentent des pupilles bien marquées. Notre sculpture se caractérise par une grande qualité d'exécution. Cette oeuvre est fortement influencée par les sculptures de la cathédrale d'Autun, attribuées pour la plupart au sculpteur Gislebertus vers 1130. Cependant la plastique de notre sculpture montre déjà des influences gothiques, ce qui nous conduit à la placer en Bourgogne vers le dernier quart du 12ème siècle, vers 1180. Un bel exemple de la période de transition vers le gothique.

Disponible


Tête d'homme barbu. Epoque romane.

Tête d'homme barbu aux traits marqués et agés, probablement un veillard de l'apocalypse. Les cheveux sont bouclés et stylisés, barbe bifide. Les paupières et les pommettes sont bien marquées. Les yeux et les oreilles sont travaillés au trépan.

Disponible


Vierge à l'enfant en majesté. 13ème siècle.

Importante Vierge à l'enfant en bois sculpté, dos creusé. Assise sur un banc trône, le buste droit, Marie porte le Christ assis sur son genou gauche. La Vierge présente un visage aux traits stylisés avec les arcades sourcilières en demi-cercle, des yeux en amandes avec les globes oculaires saillants. Marie est vêtue d'une robe ceinturée à la simple encolure et d'un manteau dont un pan revient sur le devant. Infimes traces de polychromie.

Disponible


Chapiteau roman sculpté toutes faces. Important chapiteau d'époque romane orné de masques.

Ce rare chapiteau du premier art roman présente un masque de boeuf sur une face, un masque de monstre sur la face adjacente et deux rosaces sur les autres faces. La corbeille est ornée de motifs végétaux et feuilles d'acanthe.

Disponible


Chapiteau carolingien. Marbre préroman.

Petit chapiteau de marbre d'époque carolingienne orné toutes faces. Ce chapiteau pré-roman est orné de masques avec un décor de feuilles d'acanthe sur la corbeille.
Travail au trépan caractéristique de la période.

Disponible


Chapiteau d'applique roman. Premier art roman Saintonge.

Rare et précoce imposte romane ou chapiteau d'applique d'une demi-colonne romane. De part son origine (Aulnay), il précède les sculptures exceptionnelles de l'église Saint-Pierre d'Aulnay-en-Saintonge, et plus particulièrement les sculptures ornant les chapiteaux de cette église avec une analogie frappante avec le grand masque du chapiteau de la nef côté sud. Notre sculpture, provenant vraisemblablement de l'église qui précéda la nouvelle construction du XIIème siècle, en est le prototype.

Disponible


Modillon figurant une reine couronnée. Art roman Poitou.

Important modillon figurant une reine à la couronne fleurdelisée. Les traits rappellent les sculptures romanes du Poitou. Sans doute une figuration d'Aliénor d'Aquitaine, reine de France et épouse de Louis VII. Les modillons figurant Aliénor d'Aquitaine sont connus en Poitou.

Disponible


Chapiteau pré-roman. Empire carolingien

Chapiteau à grandes feuilles lisses stylisées et cubiques. Abaque présentant un macaron et des stries horizontales. Style de la fin de la période mérovigienne et début période carolingienne. Provient d'une propriété sur l'emplacement de l'ancienne abbaye de Saint-Basle de Verzy (VIIème siècle). En 991, Hugues Capet convoqua le concile de Saint-Basle de Verzy à l'abbaye de Verzy pour y juger Arnoul, fils de Lothaire.

Disponible


Chapiteau roman orné de masques. Type corinthien altéré.

Chapiteau à grandes feuilles lisses et fruits sur les cornes d'angle de l' abaque. Epannelage corinthien, abaque échancré.

Disponible


Vierge en majesté XIIIème siècle. 

Vierge en Majesté en noyer sculpté, dos évidé. Assise sur un banc-trône, le buste droit, Marie porte l’Enfant sur son genou gauche dans une position frontale ; visage ovale avec les yeux saillants étirés vers les tempes, le menton aigu, la bouche aux lèvres minces ; tête coiffée d’une couronne posée sur un voile descendant jusqu’aux épaules ; elle est vêtue d’une robe à la simple encolure, ceinturée à la taille, et d’un manteau aux pans ouverts. Habillé d'une longue tunique, l'Enfant, à la chevelure mi-longue aux extrémités recourbées, est également couronné.

Non disponible


Chapiteau roman historié. Sculpture en fort relief.

Très important chapiteau engagé d'époque romane figurant Saint-Thomas l'incrédule et le Christ entre deux colonnes. Sur les faces latérales, saintes femmes (Marie de Magdala et la Vierge) sous des arcatures romanes.

Non disponible


Tête de roi couronné. Art roman.

Une plastique exceptionnelle dans la tradition clunisienne. Tête barbue ceinte d'une couronne présentant des cabochons. Yeux en amande avec pupilles légèrement marquées. Pièce provenant vraisemblablement d'un portail ou voussure. A rapprocher des oeuvres des maîtres de Vezelay et d'Autun.

Non disponible


Sculpture carolingienne. Elément de chancel

Exceptionel élément de chancel carolingien en marbre provenant de l'abbaye San Salvatore à Orvieto, Italie. La frise montre des croix et un oiseau dans des entrelacs typiques du 9ème siècle. Les éléments de chancel de cette taille sont rares pour cette période et essentiellement conservés dans des édifices religieux ou musées.

Non disponible


Modillon roman. Sud-Ouest de la France.

Masque imberbe et stylisé avec les yeux en amande et pupilles creusées. Pièce issue de la collection du docteur Stephen Chauvet (1885-1950) et provenant vraisemblablement des environs de Monpazier (Dordogne) ou il avait une résidence et collecta des oeuvres de cette période pendant la seconde guerre mondiale.

Non disponible


Important chapiteau pré-roman. Sculpture carolingienne.

Grand chapiteau pre-roman présentant deux oiseaux affrontés se détournant. Frise d'entrelacs sur la corbeille.

Non disponible


separator

La sculpture romane est principalement architecturale et les oeuvres, exception faite notamment des vierges en majestés de bois, proviennent principalement d'édifices religieux. La sculpture romane décore les chapiteaux, les modillons, les colonnes et piliers mais aussi porches, tympans et voussures. Ces oeuvres et fragments souvent stylisés sont devenus relativement rares sur le marché. La galerie Ekinium recherche avec passion ces oeuvres à l'esthétique si particulière.

Découvrir nos oeuvres par époques